Accueil

Abstract

ab_fin_fin.png

Introduction

« Quel que soit le domaine qui vous intéresse, cherchez-y le phénomène le plus étrange et étudiez-le. »

John Archibald Wheeler avait bien saisi l’enjeu de l’étude des anormalités de l’Humain.

Phineas Gage

Phineas Gage

En effet, à de nombreuses reprises, d’importantes découvertes sur le fonctionnement cérébral ont été réalisées suite à l’étude de ces phénomènes “étranges”. Ainsi, parmi eux, on peut citer l’exemple de Phineas Gage: le 13 septembre 1848, il est victime d’un accident de travail au cours duquel une barre de fer lui perfore le crâne. Seul le cortex frontal est touché. A son réveil, il retrouve la plupart de ses capacités motrices, cependant, les médecins repèrent certaines anomalies au niveau de son comportement tant émotionnel que social. Phineas Gage est devenu impulsif, apathique et grossier.

L’étude de ce cas atypique a permis, entre autres, de démontrer l’implication de cette zone, le lobe frontal, dans l’expression des émotions.

Une personne atteinte du syndrome de Capgras possède la conviction que ses proches ont été remplacés par des sosies. De même que pour Phineas Gage, l’étude de ce trouble pourrait nous en apprendre davantage sur le fonctionnement de certains processus cognitifs tels que la reconnaissance des individus.

D’un phénomène “étrange” à une explication:

Le syndrome de Capgras ou délire d’illusion des sosies est un trouble décrit pour la première fois par le psychiatre Joseph Capgras en 1923 comme une “psychose délirante aigüe avec non identification des personnes familières, caractérisée par la succession à intervalle variable d’excès de manie ou de mélancolie”. Autrement dit, le patient n’est plus capable d’identifier ses proches, il réussit à reconnaître leurs traits physiques mais ne peut pas attester du fait qu’il s’agisse effectivement de ceux-ci. En effet, le patient pense que ses proches ont été remplacés par des imposteurs, bienfaisants ou maléfiques. Le sosie est semblable physiquement mais pas psychologiquement à l’original. Par ailleurs, il arrive que le patient s’emploie à imaginer des petites dissemblances physiques comme pour se convaincre. Dans la plupart des cas, le dédoublement porte sur un membre de la famille, mais il peut aussi opérer sur des objets, des lieux ou des animaux: tout ce qui est lié à la personne par un sentiment affectif fort.

Depuis sa découverte au début du siècle dernier, ce trouble étrange a interpelé écrivains et réalisateurs. Ainsi, Jack Finney dans The Body Snatchers (1955) dépeint, dans une atmosphère angoissante, l’histoire d’une ville entière persuadée que femmes, oncles et pères ont été remplacés par des sosies. Pourtant, loin d’être surnaturel, ce syndrome peut être expliqué de manière scientifique…

En se basant sur diverses études, nous allons essayer de comprendre quelles sont les principales caractéristiques du syndrome.
Plus précisément, nous nous posons la question suivante :

Quelles sont les origines du syndrome de Capgras et comment se manifeste-t-il ?

Pour cela, nous allons étudier le cas, fictif, de Aurore, en lui faisant passer de multiples expériences, de façon à pouvoir diagnostiquer ou non le syndrome. Puis, nous  nous appuierons sur plusieurs modèles et théories, dans le but de comprendre ce qui pourrait être la cause de ce trouble.


Dans tout le site, les mots succédés par un astérisque * sont expliqués dans le glossaire.

logo de l’université de Bordeaux

univ