De l’autonomie à l’autodétermination


De façon générale, l'autonomie est la "faculté d'agir par soi-même en se donnant ses propres règles de conduite, sa propre loi. L'autonomie est synonyme de liberté, elle se caractérise par la capacité à choisir de son propre chef sans se laisser dominer par certaines tendances naturelles ou collectives, ni se laisser dominer de façon servile par une autorité extérieure".

L'autonomie,
une notion complexe

L’autodétermination
et la notion de choix

L'importance de
l'autodétermination






L’autodétermination et la notion de choix

Etre autodéterminé passe par le fait de savoir faire des choix et prendre des décisions. Le principe d'autodétermination est caractérisé par la capacité d'une personne à faire des choix et à agir sur sa vie pour elle-même et par elle-même, indépendamment d’influences extérieures excessives. Cette définition regroupe également des actions plus complexes telles que faire des choix, prendre des décisions, résoudre des problèmes, se fixer des buts à atteindre, s’évaluer, anticiper, avoir confiance en soi...


Ainsi, les personnes autodéterminées sont des agents causaux de leur vie étant donné que leurs actions sont réalisées délibérément et dans le but d'avoir une influence sur leur avenir (Lachapelle & Boisvert, 1999). Cependant, des chercheurs ont prouvé que certaines situations de handicap peuvent constituer un frein important à l’autonomie (Lachapelle &Wehmeyer, 2003) et notamment la présence d'une déficience intellectuelle, tel que c’est le cas pour la trisomie 21. Ainsi, on peut dire que les notions de choix et de prise de décisions sont au centre du concept d’autodétermination. En ce qui concerne la trisomie 21, différentes capacités sont touchées comme le raisonnement, la mémoire de travail, la motivation, les fonctions exécutives, etc (Becharaetal.,2005).Or, ces processus sont essentiels dans l'acquisition d'un comportement autonome.

Il a été mis en évidence chez les personnes avec trisomie21,des difficultés cognitives (et notamment la mémoire, le langage et les fonctions exécutives),des difficultés de la vie quotidienne, des problèmes d’autodétermination, ainsi que des problèmes de choix et de prise de décision. Ces derniers n’ont pas été, à ce jour, explorés dans la littérature chez les personnes avec déficience intellectuelle, et jouent un rôle certainement central dans les activités de la vie quotidienne,les comportements socio-adaptatifs et plus généralement dans l’accès à des comportements autonomes.

Pour finir, des recherches ont été proposées lors des dernières années sur des modèles conceptuels, des instruments de mesure ou encore des programmes d'intervention, ceux-ci visant à favoriser l'autodétermination chez des personnes avec trisomie 21, donc par conséquence leur autonomie.